Fille de Bohème

C’est un COUP DE CŒUR !! J’ai été touchée par l’ensemble de l’histoire, par la délicatesse de l’auteure, par le sujet traité. C’est un sans faute pour moi !

Lors de l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie, Méli, sceptique sur le sujet, va se faire hypnotiser.

Elle se retrouve dans la peau d’Éveline, une jeune voleuse à la cour des Miracles, et va vivre au coeur de ses songes, la vie d’Evy qui se déroule au 17ème siècle.

Méli a pourtant tout pour être heureuse, un fiancé avec une bonne situation, un bon travail et un super appartement.

Mais ses rêves vont prendre le dessus sur son quotidien et l’emmener à faire des choix qui vont bouleverser sa vie. Notamment quand elle rencontrera Ric, qui ressemble étrangement à Cam, le garçon dont est amoureuse Evy.

Une totale remise en question…

Fille de bohème a été un plaisir à lire. L’auteure Vania Prates arrive à mêler passé et présent avec une main de maître. C’est donc sans étonnement que l’on apprend que son roman a été le coup de coeur du jury du Prix du livre romantique. Son écriture est fluide et captivante, tout en restant dans la simplicité. On accroche à chacun de ses personnages et on adhère extrêmement vite à l’histoire car dès les premiers chapitres, le décor est planté.

Tout d’abord nous avons Mélissandre, alias Méli, qui est une femme travailleuse, qui réussit dans sa vie, qui a une bonne situation et un fiancé de rêve. On pourrait être jaloux de sa situation mais viens les questions suivantes : Est-elle vraiment heureuse ? A t’elle réalisé ses rêves ? A t’elle des projets pour l’avenir ?

Car c’est bien de tout avoir pour plaire à la société mais encore faut-il que cette vie contribue à notre bonheur.

Nous la voyons donc évoluer à travers ces questions après sa soirée où elle a été hypnotisée. Et l’on s’attache facilement à son personnage qui peut nous ressembler au cours de sa remise en question.

En opposition à Méli, nous avons Eveline, dit Evy, celle qu’elle retrouve lors de ses rêves. Autant l’une a tout, mais l’autre n’a rien. Elle est une voleuse, qui vit à la cour des Miracles et se nourrit de ses larcins. Elle est pleine de vie et a besoin de sa liberté pour se sentir heureuse. Elle est amoureuse du fils de leur chef, Cam, mais refuse de se donner à lui de peur de perdre sa liberté. Même si elle l’aime à en mourir il va lui falloir choisir entre son amour et sa liberté. Mais quand on aime réellement une personne n’est-on pas prêt à tout abandonner pour elle ? Nous allons donc suivre son histoire avec beaucoup d’intérêt et je dois dire que j’ai adoré son personnage. Une fille de rien, qui cherche toujours à en apprendre plus et qui a le coeur sur le main. Elle va même se lier d’amitié avec une noble, Mme de la Chapelle. Cette dernière a un passé tragique et nous pousse à être attendri par sa vie, ses choix et ses souffrances. Nous avons encore ici deux oppositions qui sont frappantes, la noble cultivé et riche, face à la pauvre inculte et démunie. Et pourtant leur relation va être très touchante.

Nous avons aussi Ric et Cam. Ses deux garçons dont la ressemblance est frappante mais dont la vie est relativement différente. Ric, qui vit dans notre présent, est quelqu’un de posé avec le coeur sur la main et aime à aider son prochain. Il va proposer son aide à Méli et leur vie va être chamboulée.

Cam, qui vit dans le passé est l’amour d’Evy, il vit comme elle à la cour des Miracles et doit en reprendre le flambeau. Son but premier étant de protéger leur secret et que personne ne trouve leur lieu de vie commune. La cour des Miracles étant beaucoup plus important que le reste. Mais il va devoir faire un choix entre reprendre la suite de son père ou choisir sa bien aimée…

Pour finir j’ai bien aimé le personnage de Mandino, celui qui va expliquer à Méli qu’elle revit une de ses anciennes vies grâce à l’ouverture qu’a créé l’hypnotiseuse. Il vit dans la simplicité et apporte l’apaisement au fil des pages. Il apporte un plus à l’histoire et nous laisse sous entendre certaines leçons de morales.

Je remercie de tout coeur les éditions Charleston pour l’envoi de ce chef-d’oeuvre qui m’a beaucoup touché et la masse critique de Babelio qui m’a permis de découvrir une nouvelle auteure et un roman hors du commun.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s